IMGP4474-2

Compte-rendu illustré d’une expérience photographique nocturne.

J’ai souvent admiré des photos prises de nuit par nombre de photographes célèbres comme amateurs et j’ai saisi l’occasion des vacances d’été pour m’y essayer. Il y a quelques jours je réussissais à faire quelques photos de ma maison vue depuis le jardin avec trois étoiles par dessus, le même soir je faisais un peu de lightpainting dans la rue et je me sentais ravi.IMGP4496-2

Comme le dit le philosophe du tonton Walt : il en faut peu pour être heureux.

Après avoir discuté technique avec un autre Aurélien (son portfolio est ici ) je suis allé en bonne compagnie faire quelques photos au milieu des champs loirétains.

De cette sortie je retiens quelques détails importants :

  • Bien penser à enlever le cache de l’objectif pour faire des photos (si si, je vous jure c’est utile !)
  • Avoir un bon trépied et surtout équipé d’une bonne rotule.IMGP4515-2
  • La nuit tout est calme sauf les animaux qui vivent dans les forêts et les champs environnant.
  • La lune peut en un instant faire virer une sérié de photos de la voûte céleste en véritable cauchemar. On m’en avait parlé et je le confirme aujourd’hui, la Lune peut être très lumineuse au point de faire rater beaucoup de prises dans l’obscurité.
  • Dernier point, et pas des moindres : c’est parfaitement génial à vivre.

Une belle expérience qui sera à renouveler à l’avenir.

13 thoughts on “Voie Lactée et compagnie”

    1. Merci ! Il faudrait sortir de la ville dans la campagne. Perso dans le village c’est pas terrible même si mieux que dans les grandes villes, là je suis parti au milieu des champs. A réessayer ! D’ailleurs j’ai remis ça il y a deux nuits, j’attend de trouver du temps pour regarder ça de plus près.

  1. Félicitations cher Aurélien, à tous égards ! De voie lactée en voix lactée, une belle histoire à ne pas en douter !
    Bises et mille mercis !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :