L’an dernier j’en parlais déjà, et cette année encore j’y suis retourné. Créé en 2007 et rencontrant un succès grandissant le Salon de la Photo de Paris est un lieu incontournable pour tous les amateurs et professionnels de la photographie.

salonphotoparis2016-12Cette année tout particulièrement j’y suis allé avec mes objectifs à remplir tout spécifiquement : tester le boitier nouvellement sorti (en FF!) chez Pentax, tester le 14mm de Samyang pour envisager d’utiliser cet UGA (ultra grand angle) pour des compositions de paysage et de ciels étoilés (après les essais de cet été c’est vraiment tentant), rencontrer des artistes et en découvrir aussi, et prendre en note plein de conseils dispensés par des gens dont j’apprécie le travail.

Comme vous le constatez il y avait de quoi faire !salonphotoparis2016-9

Eh bien figurez-vous que …. j’ai pu rentrer chez moi ravi. Certes le temps passe vite, trop vite, mais j’ai encore appris plein de choses. Niveau conférences j’ai tout spécialement apprécié écouter Gregory Perrin (sur le stand de Tamron) et Damien Poullenot (sur le stand de Canon). Il y a réellement des gens qui photographient avec passion et qui savent la transmettre.

Me voici-donc remonté à bloc 🙂

14 thoughts on “Retour sur ma visite au #SalonPhotoParis 2016”

  1. Moi j’ai bien aimé Emmanuel Rondeau et ses tigres de Sibérie (son court métrage, 15mn, est accessible sur internet).
    « La photographie n’est rien d’autre qu’une trace de notre présence au Monde » – Köji Taki (1928-2011) Photographe japonnais à l’initiative du mouvement « Provoke » des années 60.
    Expo au « Bal » 6 impasse de la défense, 18ème, jusqu’au 11 Décembre.(place Clichy).
    Je me permets de la conseiller, bien qu’il s’agisse plus de photos/témoignages que de recherche esthétique au sens traditionnel du terme.
    Très bon Dimanche !

  2. J’en reviens d’aujourd’hui, ravie également, j’ai pu voir à nouveau Eric Forey, photographe urbain et d’architecture, et puis aussi Joëlle Verbrugge pour la partie droit et statuts.
    J’ai pu tester un objectif chez Olympus et le Nikon D500 qui est très séduisant !

      1. Ça va, je ne vais pas craquer, même si c’est tenté, c’est 2 200 € je crois pour le D500 et je ne changerai pas mon boitier actuel (D5100) tant qu’il fonctionne encore ou qu’il n’est pas un handicap sévère dans plusieurs domaines. Par contre, pour l’objo de l’Olympus, je verrai peut-être à Noël … On verra bien ! 😀

        1. Pour quasiment le même budget j’ai une vue sur le K1. En plus une connaissance du net l(a et quand je vois ses photos je bave encore plus devant …
          Sauf que ce budget-là je ne l’ai pas. Donc on oublie 😀
          Un objectif c’est toujours plus raisonnable! (enfin je dis ca, ca dépend de quoi on parle hein ! J’ai pu tester le Tamron SP 150-600 G2 sur un boitier Canon, je désespère de ne pas le trouver en version Pentax…)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :