Pose longue à la Gare de l’Est

Prise de vue datant de l’an dernier alors que je m’expérimentais aux poses longues de quelques secondes.
Le principe de la pose longue est relativement simple : tous les éléments en mouvement durant le temps de prise de la photo sont flous. C’est ainsi que vous avez sans doute pu déjà observer des photos de feux de voitures en déplacement.
Selon ce principe la photo prise à la Gare de l’Est garde nets les éléments fixes qui n’ont pas bougé pendant la prise de vue (les murs, quelques personnes, le toit).

Plus le temps de pose est long est plus l’effet sera visible, c’est ce phénomène qui est par exemple utilisé pour les photos des feux d’artifice.

Pose longue à la Gare de l'Est

Pose longue à la Gare de l’Est

11 réflexions au sujet de « Pose longue à la Gare de l’Est »

  • 22 janvier 2016 à 17 h 34 min
    Permalink

    Une bonne façon de protéger l’anonymat et de ne pas bafouer le droit à l’image !
    Bonne fin de journée.

    Répondre
    • 22 janvier 2016 à 17 h 37 min
      Permalink

      Oui, dans une certaine mesure puisque si la personne ne bouge vraiment pas on peut la reconnaître. Dans le lightpainting c’est parfois l’effet recherché d’ailleurs, je verrai si je peux en publier prochainement ça peut être très sympa

      Répondre
      • 22 janvier 2016 à 17 h 43 min
        Permalink

        … des gens très statiques dans le hall d’une gare parisienne ? C’est possible ?!!! 😉

        Répondre
        • 22 janvier 2016 à 17 h 46 min
          Permalink

          Oui, ceux qui sont assis par exemple, ou morts de froid devant les radiateurs 😁

          Répondre
  • 22 janvier 2016 à 17 h 54 min
    Permalink

    Ou mort tout court (c’était un peu téléphoné), encore une histoire de Phoenix ! isn’t it ?
    Lisez donc Gérard Mordillat tous autant qu’vous êtes ! Tue dieu d’enfer !

    Répondre
    • 22 janvier 2016 à 18 h 02 min
      Permalink

      J’ai tendance à préfèrer les vivants, je n’ai donc pas pensé à photographier les morts. Pourtant les morts ça ne manque pas quand il y a des trains !

      Répondre
  • Ping : Libster Award 2016 – Mamie en cavale

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :