Le bord du lac, à Dordives (45). Ce qui est amusant avec l’hiver c’est que les grandes étendues d’eau gèlent et que du coup si vous passez deux jours trop tard il ne reste plus d’espace libre « sur » l’eau : des enfants ont déjà lancé des tonnes de cailloux qui restent au dessus du niveau de l’eau.
Quand j’étais à leur place j’en faisais tout autant, aujourd’hui je me rend compte à quel point cela complique la vie du photographe.

4 thoughts on “Le lac gelé”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :