Le froid s’est installé et avec lui l’herbe se recouvre d’un manteau blanc. Ça craque sous les pieds en marchant, et quand il s’agit de prendre quelques photos les doigts deviennent vite bleus. J’ai pourtant testé de garder mes gants mais pour régler c’est le grand bazar alors j’ai choisi d’aller vite, limiter le nombre de prises pour sauver ce qui pouvait encore l’être de mes extrémités.

9 thoughts on “Gouttelettes glacées sur trèfle endormi”

    1. Je suis très touché par ce compliment. Effectivement je me suis caillé sévère mais ça en valait la peine 🙂 Je reconnais que j’ai passé du temps sur cette prise, j’en ai fait des essais avant de trouver cette profondeur de champ. Comme quoi avec du travail…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :