A l’occasion du Festival de l’Oiseau et de la Nature 2017 qui a eu lieu en Baie de Somme j’ai eu l’occasion de suivre un cours photographique animé par une photographe dont j’apprécie tout particulièrement le travail : Myriam Dupouy. Pour cela nous nous sommes retrouvés au Phare du Hourdel à Cayeux-Sur-Mer.

Photo prise durant le Festival de l’Oiseau et de la Nature, en Baie de Somme. 2017.
Sortie photographique avec Myriam Dupouy.

J’ai déjà dû évoquer ici ce que je pense de cette artiste que j’ai rencontré à plusieurs reprises, et les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux (facebook et Twitter principalement) s’en rappellent sûrement. D’aussi loin que je me souvienne je me suis questionné sur ses techniques de travail, notamment en macrophotographie, rendant le visible et le presque invisible aux yeux de tous dans des œuvres oniriques et poétiques.

Photo prise durant le Festival de l’Oiseau et de la Nature, en Baie de Somme. 2017.
Sortie photographique avec Myriam Dupouy.

La première question du jour a été “pour quelle raison faites-vous de la photographie ?”. Préambule philosophique ouvert dans lequel il n’y a aucune mauvaise réponse puisque il convient de dire que chacun est venu à la photographie pour de raisons différentes. Une approche psychanalytique serait intéressante si l’on prend le temps d’y songer, faire des photos n’est pas un acte anodin et cette raison révèle beaucoup de ce que chacun peut être. Parmi les réponses des participants se retrouvent mélangées les envies de voir l’infiniment petit, le fait de saisir l’instant (“seize the day” comme dit l’autre), une nécessité de trouver une façon de communiquer, une façon de créer, …

Par ailleurs je vous invite à réfléchir sur ce qui vous pousse à faire des photos, à les créer, et aussi à les regarder (puisque vous êtes ici vous êtes bien venus en voir et même lire mes quelques mots).

Photo prise durant le Festival de l’Oiseau et de la Nature, en Baie de Somme. 2017.
Sortie photographique avec Myriam Dupouy.

Parmi les participants à cette formation se retrouvaient des personnes de niveaux très divers allant du simple amateur au photographe confirmé et professionnel. Cette diversité de savoirs a permis à chacun d’apporter du sien dans cette ambiance collaborative habilement animée par Myriam : les photographes avertis ont pu découvrir des choses nouvelles et remettre leur pratique en question, les débutants ont acquis des bases indispensables tout en étant source de questionnements bénéfiques à tous.

Au programme de cette journée : une visite des alentours du Phare du Hourdel et une séance de macrophotographie un peu plus loin dans les paysages quasi lunaires du Hable d’Ault. Ainsi nous avons divagué au bord de mer, créé des triptyques , appris à réaliser des photos en double exposition, conçu des photos en jeux d’ombres, rampé sur le sol pour faire quelques macrophotographies, joué avec les lumières et découvrir les tréfonds des réglages de nos appareils photographiques. Une journée bien chargée !

Photo prise durant le Festival de l’Oiseau et de la Nature, en Baie de Somme. 2017.
Sortie photographique avec Myriam Dupouy.

Durant cette journée j’ai surtout appris à me “mettre en danger”, à sortir de ma zone de confort. En effet avec le temps j’ai pris certaines habitudes avec mon boitier ce qui fait que je ne renouvelle pas ma pratique au point de devenir capable de prévoir ce que j’allais faire comme prise à partir d’une scène quelconque. Je parvenais à imaginer la photo telle que j’allais la sortir avant même d’appuyer sur le bouton, mais sans chercher plus loin que ce que je savais faire. Et là je me suis retrouvé comme papillonnant dans un flot de nouveautés, de nouvelles visions, d’idées à découvrir et de techniques à essayer. Inconfortable mais tellement plaisant !

Photo prise durant le Festival de l’Oiseau et de la Nature, en Baie de Somme. 2017.
Sortie photographique avec Myriam Dupouy.

Les photos de ce jour sont très variées et je suis rentré avec beaucoup de “ratées” liées aux essais. Je reviens avec  quelques “perles” qui me font particulièrement plaisir et me sentir fier. Des jolies photos j’en avais fait quelques unes mais je ne me rappelle pas avoir tant cherché à peaufiner des détails pour obtenir dès la prise une image qui n’aurait pas besoin d’être retravaillée en post-production.

Photo prise durant le Festival de l’Oiseau et de la Nature, en Baie de Somme. 2017.
Sortie photographique avec Myriam Dupouy.

J’ai réellement beaucoup appris ce jour-là grâce à toutes ces idées nouvelles et à la personnalité de Myriam. Certes elle partage ses connaissances mais elle apporte également sa personne et son caractère, elle parvient à insuffler des touches de douceur et d’humour dans tout ce qui se crée. Ainsi le groupe est source de légèreté et d’apprentissage collectif. Myriam établit avec chacun une relation de tutorat et non de professeur, elle dispense des savoirs à petite dose, individuellement et collectivement, perçoit ce que chacun à besoin et amène le participant à se révéler de lui-même, ainsi les “découvertes” des photographes en apprentissage sont personnelles tout en étant anticipées. Rien de mieux pour apprendre ! Loin d’un cours magistral très technique nous avons revu des bases mille fois apprises pour les déconstruire et leur donner du sens. J’ai déjà suivi des cours très professoraux et autant vous dire que je préfère largement l’humanité et la proximité de ces moments.

Photo prise durant le Festival de l’Oiseau et de la Nature, en Baie de Somme. 2017.
Sortie photographique avec Myriam Dupouy.

C’est une expérience magique qui a changé beaucoup de choses dans ma façon de photographier, je me fie davantage à ce que je ressens plutôt qu’à ce qui serait attendu que je produise, et rien que pour cela je recommande à tous ceux qui cherchent à se perfectionner de vivre de pareils moments.

 

Pour les intéressés voici le lien vers le site de Myriam Dupouy : http://www.myriamdupouy.com/

Site du Festival de l’Oiseau et de la Nature : http://www.festival-oiseau-nature.com/ (dont la 28ème édition se tiendra du 21 au 29 avril 2018).

 

2 thoughts on “Retour sur une formation photo avec Myriam Dupouy”

    1. Je ne pourrai pas en dire du mal en tous cas ! Je suppose que tu es allée voir son travail, perso ca me parle particulièrement. Et du coup à vivre c’est vraiment génial.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :