Coucher de soleil et blablabla intempestif

La photo c’est parfois une question de motivation. Il y a des périodes pendant lesquelles je ne touche pas à l’appareil, et puis soudain ça me reprend. L’histoire que je vous narre (puisque vous me faites narrer, me faites pas croire que ma vanne est neuve puisque j’ai déjà du l’utiliser au moins deux fois sur ce blog) se passe un soir de semaine. J’entend par là que ce n’était pas le week-end. Un soir, après le boulot et une bonne dose d’ennuis dans les transports en commun, j’ai eu envie de décompresser en allant profiter du beau temps et du couchant.

Appareil photo en main je me suis dirigé vers le champ le plus proche. (alors là il faut replacer le contexte : j’habite au milieu de la campagne, dire que « ce » champ est le plus proche c’est un peu une blague : ils sont tous proches! Tous! Je suis cerné ! (au secours, mais que font la Police, Sarkozy, ma grand-mère, le facteur, et l’agriculteur?) (fin de ma parenthèse dans la parenthèse) ).

Puisqu’une illustration vaut mieux que de longs discours de moi qui m’égare, je vous laisse admirer tout cela.

Bien à vous,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :