Un samedi matin en allant à la fac.

J’ai souvent trouvé un grand charme à certaines photos de Julien Fromentin dans ses visions de l’architecture en contre plongée, ces images dévoilant le ciel au bout d’un cadre d’immeubles ou de vestiges historiques. J’ai en tête par exemple la photo prise dans les traboules du vieux Lyon qui fut exposée lors du dernier salon de la photo à Paris (dont l’article est à retrouver ici). Admirer le travail d’autres personnes est toujours une source d’inspiration et aussi parfois de frustration, dans ce cas précis je n’ai eu de cesse de me demander où peut on trouver ce genre de point de vue.

Ce samedi là j’allais à la fac, un samedi peu après les attentats qui sont survenus à Paris, gris, pluvieux et froid. Pour rentrer il a fallu justifier de mon identité auprès des vigiles à l’entrée. J’ai traversé le grand hall principal pour traverser cette petite cour intérieure afin de rattraper le bâtiment dans lequel j’avais rendez-vous quand je me suis rendu compte qu’il ne pleuvait plus. J’ai levé les yeux et ce fut une évidence : là. C’est là que j’allais faire cette photo.

Un bon début, me semble-t-il, maintenant je cherche d’autres endroits accessibles à Paris. Si vous avez des suggestions de lieux à visiter pour quelques photos je suis preneur, pensez à participer dans les commentaires !

Photo prise a la fac de la rue des saints peres dans le 6eme arrondissement de Paris. Prise entre deux averses.
Photo prise a la fac de la rue des saints peres dans le 6eme arrondissement de Paris. Prise entre deux averses.

4 thoughts on “Après les ténèbres la lumière”

  1. Cela me fait penser aux BD et films de Enki Bilal, Si je pense à d’autres lieux susceptibles de t’intéresser, je te dirais, au parc de La Villette il y a des « choses » intéressantes dans les perspectives architecturales, les jeux de lumière avec le canal, etc, mais peut-être y es-tu déjà aller ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *